Particuliers
Entreprises
Associations


Particuliers

Guide des particuliers » Logement » Aides financières pour le logement » Aides et prêts pour l'amélioration de l'habitat » Anah : qu'est-ce que l'aide à la solidarité écologique (ASE) ?

Anah : qu'est-ce que l'aide à la solidarité écologique (ASE) ?

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) peut accorder une aide à la solidarité énergétique (ASE) pour la réalisation d'importants travaux d'économie d'énergie. Cette aide s'adresse aussi bien au propriétaire qui loue ou occupe son logement qu'au syndicat de copropriétaires pour la réalisation de travaux dans la copropriété. Cette aide intervient uniquement en complément d'une aide versée par l'Anah. Elle doit donc être demandée en même temps que toute demande de subvention versée par l'Anah.

¤ SITUATION 1 : PROPRIÉTAIRE OCCUPANT

Conditions

Ressources

Vos ressources ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources suivants :

Plafonds de ressources

Composition du foyer

Revenus très modestes

Revenus modestes

Île-de-France

Autres régions

Île-de-France

Autres régions

1 personne

19 875 €

14 360 €

24 194 €

18 409 €

2 personnes

29 171 €

21 001 €

35 510 €

26 923 €

3 personnes

35 032 €

25 257 €

42 648 €

32 377 €

4 personnes

40 905 €

29 506 €

49 799 €

37 826 €

5 personnes

46 798 €

33 774 €

56 970 €

43 297 €

Par personne supplémentaire

+ 5 882 €

+ 4 257 €

+ 7 162 €

+ 5 454 €

Les revenus pris en compte sont les revenus fiscaux de référence de l'année n-2 (soit 2014 pour les demandes faites en 2016) de l'ensemble du foyer. Toutefois, si vos revenus ont baissé, il est possible de prendre en compte les ressources n-1 (soit 2015) à condition de le justifier par un avis d'imposition.

Engagement à respecter

Vous devez vous engager à habiter dans votre logement faisant l'objet de travaux pendant une durée de 6 ans.

Logement

Vos travaux doivent être réalisés dans un logement datant d'au moins 15 ans que vous occupez en tant que Logement occupé au moins 8 mois par an (sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure), soit par le preneur (le locataire) ou la personne avec laquelle il vit, soit par une personne à charge (particuliers).

Votre logement doit par ailleurs être situé dans un département doté d'un contrat local d'engagement contre la précarité énergétique (CLE). Sachez que la plupart des départements ont signé un CLE. Pour savoir si votre département est concerné, il convient de se renseigner auprès de l'Anah.

Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Travaux

    Vos travaux doivent améliorer d'au moins 25 % la performance énergétique de votre logement.

    Vous devez recourir à un opérateur spécialisé habilité notamment par l'Anah pour l'élaboration, le montage et le suivi de votre projet de travaux. Il convient de se renseigner auprès de l'Anah pour obtenir leurs coordonnées.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Démarche

    Vous devez faire votre demande à partir d'un formulaire.

    Formulaire : Anah : demande de subvention pour travaux - Logement d'un propriétaire occupant (particuliers)

    Vous devez ensuite déposer votre demande à la délégation locale de l'Anah dans le département ou est situé votre logement.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Montant de l'aide

    * Cas 1 : Propriétaire aux revenus modestes

    1 600 €

    * Cas 2 : Propriétaire aux revenus très modestes

    2 000 €

    ¤ SITUATION 2 : PROPRIÉTAIRE BAILLEUR

    Conditions

    Ressources

    Aucune condition de ressources n'est exigée.

    Logement

    Vos travaux doivent être réalisés dans un logement datant d'au moins 15 ans.

    Votre logement doit par ailleurs être situé dans un département doté d'un contrat local d'engagement contre la précarité énergétique (CLE). Sachez que la plupart des départements ont signé un CLE. Pour savoir si votre département est concerné, il convient de se renseigner auprès de l'Anah.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Engagements à respecter

    Vous devez signer une convention à loyer maîtrisé avec l'Anah.

    Cette convention peut être :

    • à loyer intermédiaire,

    • ou à loyer social ou très social.

    Formulaire : Demande de convention sans travaux : loyer intermédiaire (particuliers)

    Formulaire : Demande de convention sans travaux : loyer social ou très social (particuliers)

    La convention fixe, pour une durée de 9 ans, des engagements que vous devez respecter :

    Ces engagements doivent être matérialisés en remplissant un formulaire à envoyer à l'Anah.

    Formulaire : Anah : engagements à respecter par le propriétaire bailleur pour l'octroi d'une subvention (particuliers)

    Travaux

    Vos travaux doivent améliorer d'au moins 35 % la performance énergétique de votre logement.

    Vous devez recourir à un opérateur spécialisé habilité notamment par l'Anah pour l'élaboration, le montage et le suivi de votre projet de travaux. Il convient de se renseigner auprès de l'Anah pour obtenir leurs coordonnées.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Démarche

    Vous devez faire votre demande à partir d'un formulaire.

    Formulaire : Anah : demande de subvention pour travaux - Logement d'un propriétaire bailleur (particuliers)

    Vous devez ensuite déposer votre demande à la délégation locale de l'Anah dans le département ou est situé votre logement.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Montant de l'aide

    1 500 €

    ¤ SITUATION 3 : SYNDICAT DE COPROPRIÉTAIRES

    Conditions

    Copropriétés concernées

    L'ASE concerne essentiellement les copropriétés en difficulté, c'est-à-dire celles qui relèvent notamment d'une procédure spécifique liée :

    L'ASE est attribuée au syndicat de copropriétaires (particuliers). Elle bénéficie ainsi à l'ensemble des copropriétaires occupants ou bailleurs sans conditions de ressources ni engagements.

    Immeuble

    Les travaux doivent être réalisés sur un immeuble datant d'au moins 15 ans.

    L'immeuble doit par ailleurs être situé dans un département doté d'un contrat local d'engagement contre la précarité énergétique (CLE). Sachez que la plupart des départements ont signé un CLE. Pour savoir si votre département est concerné, il convient de se renseigner auprès de l'Anah.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Travaux

    Les travaux doivent améliorer d'au moins 35 % la performance énergétique de l'immeuble.

    Le syndicat de copropriétaire doit recourir à un opérateur spécialisé habilité notamment par l'Anah pour l'élaboration, le montage et le suivi des travaux. Il convient de se renseigner auprès de l'Anah pour obtenir leurs coordonnées.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Démarche

    La demande doit être faite à partir d'un formulaire.

    Formulaire : Anah : demande de subvention pour réaliser des travaux dans un immeuble en copropriété (particuliers)

    Le syndicat doit ensuite déposer sa demande à la délégation locale de l'Anah dans le département ou est situé l'immeuble en copropriété.

    Agence nationale de l'habitat (Anah)

  • http://www.anah.fr/
  • Le syndicat de copropriétaire doit s'engager à déduire le montant de l'ASE de la Part que chacun doit payer ou recevoir dans la répartition d'une somme (particuliers) due par les copropriétaires pour les travaux financés.

    Cet engagement se fait par le biais d'un formulaire.

    Formulaire : Anah : engagement du syndicat de copropriétaires dans le cadre du versement de l'aide à la solidarité énergétique (ASE) (particuliers)